Emmanuel Chaunu

Dessinateur de presse et caricaturiste, Emmanuel Chaunu croque l’actualité depuis 1986 et publie chaque jour ses dessins dans Ouest France et L’Union l’Ardennais…, touchant ainsi  plus d’un million de lecteurs. 

Son talent de dessinateur en direct est mis à profit chaque soir dans le journal de France 3  

Normandie ainsi que dans diverses émissions télévisées et autres événements.  Chaunu est également aux côtés de Michel Drucker en tant que chroniqueur dans  l’émission « Vivement Dimanche ».  

Sebastien Monod

 Après avoir travaillé comme journaliste et dans la communication, Sébastien Monod se consacre désormais exclusivement à l’écriture. Amateur de voyages, il aime s’isoler dans des lieux atypiques pour écrire. Il a, à ce jour, publié quatorze romans et plusieurs nouvelles, mais aussi des livres de photos. Il est aussi l’auteur d’essais, l’un consacré à Montgomery Clift, L’Enfer du décor (Éditions LettMotif) en 2017 et encensé par la presse (Télérama, L’Obs, France Inter, Radio Classique, OCS…) et un autre consacré à Étienne Daho, Dahovision(s) (Médiapop / Chicmedias) fin 2021 qui a fait l’objet d’une conséquente mise en librairie et rencontré un bel accueil dans les médias (France 2, Arte, RTL, RFM, Le Parisien…). 

 

Jean-François Kahn

 Jean-François Kahn a une longue et riche carrière journalistique et littéraire. Après de multiples expériences, il crée en 1984 le magazine L'Événement du jeudi puis, en 1997, l'hebdomadaire d'information Marianne, dont il est le directeur jusqu'en 2007et dans lequel il continue à tenir jusqu'en 2011 une chronique intitulée « Bloc-notes ». Il est invité ponctuel à l'émission quotidienne C dans l'air sur la chaîne publique France 5

En 2014, il publie L'Horreur médiatique, un livre « brûlot » sur les médias, victimes selon lui d'une « pensée unique » les exposant à un rejet populaire, ce dernier étant propice à un basculement vers l'extrémisme.  Il continue à collaborer épisodiquement à Marianne avec des tribunes. 


 Yves JACOB 

Né à Dinan, Yves Jacob vit près de Caen en Normandie. Ecrivain emblématique de la Normandie, couronné à deux reprises par l’Académie française, Yves Jacob a reçu plusieurs prix littéraires dont le prix Guillaume Le conquérant le Prix du Roman de la Ville de Rennes, et le prix du Roman populaire. Romancier, essayiste, nouvelliste et historien, il a écrit une trentaine d’ouvrages, dont vingt romans. Homme dans sa cité, Yves Jacob a fondé et dirigé le Salon du Livre de Caen en 1989, le Salon du Livre Lire à Cheux en 2003. Vice-président de la Société des auteurs de Normandie durant plusieurs années, il a été chroniqueur littéraire dans plusieurs supports normands, directeur de collection aux éditions Maître Jacques. Toute l’œuvre d’Yves Jacob étudie l’homme dans sa diversité. Le bon et le mauvais. Dans ce qu’il a de meilleur et dans sa perversité. 

Benoît PEYRUCQ

Benoit Peyrucq est originaire de Pau. Il s'installe  dans le Nord de la Manche en Basse-Normandie, il commence alors à se faire connaître grâce à sa participation à de nombreuses expositions et à sa collaboration avec de nombreuses galeries. Puis il ouvre son propre atelier à Granville où il exposera ses œuvres pendant une dizaine d'années. Benoit Peyrucq travaille essentiellement l'aquarelle sur des sujets très diverses et toujours d'après nature tels que les paysages ruraux et maritimes, le mont saint michel, le sport, la musique, ou encore la justice. En effet voilà 7ans que l'artiste peint lors de procès et depuis 3ans qu'il collabore avec l'Agence France Presse (procès Colonna, procès Fourniret). Ainsi on a pu voir son travail dans des journaux tels que Libération, Le Figaro ou encore pour la chaine Canal+. Mais son sujet favori pour peindre reste les concerts, passionné de musique Benoit Peyrucq participe depuis plusieurs années aux festivals Les Papillons De Nuit, Jazz Sous Les Pommiers, Chauffer Dans La Noirceur, Les Voix Du Monde. 

 Jean-Paul LEFEBVRE-FILLEAU 

Ancien colonel de gendarmerie en retraite, Jean-Paul Lefebvre-Filleau est ordonné prêtre orthodoxe en mai 2013 à Caen. Originaire de Normandie où il réside encore aujourd’hui, Jean-Paul Lefebvre-Filleau est un amoureux des mots, et plus encore des bons mots.  Surnommé « le détective de l’histoire », plusieurs de ses livres ont été récompensés par de prestigieux prix : le Prix littéraire Guy de Maupassant (1992) pour Moines francs-maçons du pays de Caux (Chlorofeuilles), le Grand Prix des Ecrivains de France (1997) pour L’Affaire Bernadette Soubirous, l’enquête judiciaire de 1858 (Cerf), et enfin le Prix littéraire de l’Académie des Sciences, Arts et Belles-Lettres de Caen (2000) pour Guy de Maupassant, “fils’’ de Flaubert (Bertout). Son goût marqué pour l’humour,  et sa connaissance de l’oeuvre de ce grand humoriste national l’ont conduit à être intronisé académicien de l’Académie Alphonse Allais . 

ALexis Laipsker

 Journaliste au Point et animateur télé et radio, Alexis Laipsker est également l’une des figures les plus reconnues du poker aux yeux des spécialistes comme des téléspectateurs. 

Auteur d’ouvrages sur le bluff et les techniques de manipulation, en 2020 il surprend et signe … Et avec votre esprit, un polar à l’intrigue machiavélique et redoutablement efficace. Avec le glaçant Le Mangeur d’âmes, il confirme tout son talent et devient la nouvelle voix du polar 2021 ! Les Poupées est son troisième opus.


 Adeline Fleury

 Éditrice, journaliste et romancière, Adeline Fleury s’est fait connaître par un premier essai remarqué, Petit éloge de la jouissance féminine (François Bourin, 2015, La Musardine 2018, éditions  Les Pérégrines, 2022) avant de poursuivre sa réflexion sur le corps féminin avec son essai Femme Absolument (JC Lattès, 2017). Suivront trois romans : Je, tu, elle (Les Pérégrines, 2018, finaliste du prix Anaïs Nin), Ida n’existe pas (Les Pérégrines, 2020) et Les Frénétiques (2022).